• Extranet :
  • tapez votre recherche :
Accueil du site COVATI

LA COVATI : Télécharger

Assainissement non collectif, guide des utilisateurs

Beaucoup d’habitations dans la Covati sont équipées d’un système d’assainissement non collectif. Ces installations demandent une surveillance régulière. Petit guide des principes à bien connaître.

Une vérification périodique du bon fonctionnement de votre installation peut éviter son engorgement. Il suffit, deux fois par an, de soulever le couvercle de sortie de votre fosse toutes eaux et de rincer le panier filtrant.

Il faut aussi contrôler l’entrée de la fosse et mettre un « coup de jet » dans le diffuseur, endroit où les graisses se figent et freinent, voire obstruent le passage des effluents.

Dernière vérification utile : soulever le regard d’entrée d’épandage. Si de la matière s’est accumulée, c’est le signe d’un dysfonctionnement et d’un mauvais épandage. Il faut alors faire appel à une entreprise pour éviter une obstruction qui pourrait entraîner la réfection totale de l’épandage.

Il faut rappeler que tout propriétaire est responsable du bon fonctionnement de son installation et doit assumer les frais de remise en état en cas de mauvais fonctionnement. Un bon entretien est donc essentiel !

Jouez la tranquillité

Une vidange tous les deux ans par une entreprise spécialisée est fortement conseillée. Lors de cette opération, un contrôle total est effectué.

En cas de vente

Si vous vendez votre maison, un certificat de contrôle du SPANC datant de moins de 3 ans doit être fourni. Si on ne le possède pas, contacter la Covati et demander le service du Spanc.

Dans le cas d’achat d’une maison, n’oubliez pas de demander au vendeur de fournir son dossier SPANC pour vous permettre d’évaluer les coûts inhérents à l’installation. Tout nouveau propriétaire dispose d’une année pour mettre aux normes son installation. Le cas échéant, il doit contacter le service du SPANC pour démarrer une démarche de réhabilitation.

Contraignant, le Spanc ?

Posséder un système d’assainissement collectif entraîne forcément une vigilance et des frais d’entretien ou de remise aux normes. C’est la loi qui l’impose, et l’environnement qui le réclame haut et fort. Mais les habitants de logements reliés à un système collectif règlent aussi, avec chaque facture d’eau, des notes à la collectivité pour ce service rendu.

 

Payez vos factures en ligne

Nouveaux arrivants

Agenda des manifestations

La COVATI en chiffres

Nos projets

Marchés publics

MétéoBeau7 Km/h | 12 °c

Le Seuil de Bourgogne

Planning des réunions

COVATI 4 allée Jean Moulin BP 16 21120 Is-sur-Tille - tél : 03.80.95.32.41 - Fax : 03.80.95.15.67

Valid HTML 4.01 Transitional